Les Flammes Du Phenix

Dialogue royaumes.net
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 c'est un vieu rp qui datte y'as trés longtemps

Aller en bas 
AuteurMessage
mirali
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : dans les bras de nalec
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: c'est un vieu rp qui datte y'as trés longtemps   Ven 24 Fév à 23:24

La grande Dame Glilin arriva enfin sur la place publique après des heures de marche, Accompagnée de sa délégation, elle monta sur l’estrade de la place publique et déroula un petit parchemin sur le pupitre.
Elle retira ensuite sa capuche, qui dissimulait son visage.
Chacun pût aisément reconnaître Dame Mirali de Glilin.

Aujourd’hui une nouvelle guilde vois le jours, sont nom retené le bien car vous l’entendrés souvent, L’ORDRE OMEGA cette guilde est puissante et recheche des personnes, ou guildes digne de confiance pour pour Pna ou, (et) alliance.

Cher amies, je vais vous conté le sors de notre guilde.

Cette histoire remonte aux fondements de la Terre, à l’aube de la création, à l’époque où nous, les Anges, affrontions les Déchus. Tous les jours et toutes les nuits les cieux s’illuminaient de lueurs macabres alors que nombre de guerriers tombaient sous la violence des combats. Pendant dix milles ans nous nous sommes affrontés jusqu’au jour du Bannissement. Je fus un des premiers à la voir, une forme noire qui assombrissait le ciel.
Les combats cessèrent, Anges et Déchus regardaient grandir cette étrangeté dont nous ignorions tout. Peut être que si nous nous étions enfuit nous n’aurions pas essuyé tant de pertes mais ce qui a été fait…
Dans une grande explosion suivit d’un souffle à faire trembler l’univers plus de la moitié des guerriers des deux camps avaient disparu. Nous ne laissâmes pas le temps à cette chose, cette créature que nous avons appelé le Néant, le temps de nous achever nous partîmes tous dans des directions différentes avant de fuir au fin fond de la terre, là où elle ne pourrait pas nous atteindre. Secrètement nous espérions la mort des Déchus mais, à peine quelque mois après que nous nous soyons installés ici, nous nous sommes rendu compte qu’ils nous avaient suivit.

Dix ans s’écoulèrent avant que notre roi écoute les paroles de ses conseillers. Le prince Absynthil, avait accepté la couronne de son père l’année dernière, celui-ci avait périt des blessures dues à l’attaque du Néant. Notre nouveau roi, âgé d’à peine 238 ans était jeune et tumultueux mais, mis à part ses défauts, c’était un bon roi, certes il lui manquait la maturité des adultes, mais il avait un cœur d’or.
Tariel, le premier conseiller, Ange sage et vénérable qui avait conseillé la famille royale toute sa vie, qui s’étendait sur 1895 ans. Depuis qu’Absynthil portait la couronne, il lui conseillait de demander une trêve aux Déchus. Après maints pourparlers nous pûmes obtenir une audience devant la reine des Déchus. Fahéria était une belle femme, j’ai eu la chance de faire parti des diplomates qui la rencontrèrent. Mon roi fut immédiatement séduit, elle avait des cheveux longs jusqu’à la taille, ils étaient d’un noir de geai tout comme ses yeux, éclat d’obsidienne, noirceur des abîmes, deux gouffres insondables qui semblaient, eux, pouvoir plonger au plus profond de nous. Elle avait la peau sombre des Déchus et des traits fins cachant sa véritable force. Elle semblait si frêle et, en même temps, dégageait une telle aura de puissance que personne ne pouvait douter de sa capacité à manier l’épée.

Nous parlâmes quelque temps puis mon roi parti, comme le veut la coutume, seul avec elle. Ils restèrent absents longtemps mais quand ils revinrent, mon seigneur souriait et un vague demi-sourire flottait sur les lèvres couleur sang de Fahéria.
Nous passâmes quelque temps en compagnie des Déchus et c’est lors de ces moments avec eux que je compris que nous étions semblables en beaucoup de points pour ne pas dire tous. Finalement, nous repartîmes vers les notre avec une alliance solide et des alliés puissants. Le roi allait régulièrement se promener seul, il partait longtemps et personne ne savait où il se rendait. Ce n’est que 6 mois plus tard que nous comprîmes ce qui se tramait. Le seigneur Absynthil convoqua tout son peuple et annonça haut et fort son mariage, il allait épouser la reine des Déchus, Fahéria.

Il y eu une cérémonie suivit d’une gigantesque fête où Anges et Déchus buvaient, mangeaient, chantaient et dansaient ensembles. Jamais on aurait dit que des siècles de guerres nous avaient déchirés. Ils fondèrent ensemble l’Ordre Oméga, regroupant les Anges et les Déchus dans une solide fraternité.
Tout se passa bien pendant un siècle et demi puis, un beau jour, nos monarques nous annoncèrent qu’il était temps de reconquérir notre véritable patrie.

Vous avions beaucoup appris les uns des autres et maintenant, nous savions être prêt pour affronter le Néant. Lorsque nous sortîmes une surprise nous attendait. La terre était recouverte d’herbe, des oiseaux chantaient alors que des lapins couraient ça et là dans le champ. Nous étions abasourdi. Alors que nous nous délections de ces choses nouvelles pour nous, nous entendîmes quelque chose. Nous envoyâmes quelque éclaireurs voir ce qui se passait un peu plus loin. Ils revinrent quelque instant après et nous informèrent que des créatures étranges portant des armes inconnus se déplaçaient en grand nombre un peu plus loin. C’était l’occasion rêvée, nous sortîmes en masse et écrasâmes l’armée d’humains qui, surprise, ne put que nous regarder les mettre en pièce.

Il ne nous fallut pas beaucoup de temps pour comprendre que le Néant était parti, où ? Nous l’ignorions, pourquoi ? Mystère, jusqu’à quand ? Impossible à dire. Tout ce que nous pouvions dire c’est que notre monde, celui que nous dominions jadis ne nous appartenait plus, nos seigneurs entrèrent dans une colère noire et décidèrent d’instaurer l’Ordre de l’Oméga, tous courberaient l’échine devant nous !


Mon histoire s’achève la mes je vais vous donné notre Charte de l'Ordre Oméga

-Les guerres personnelles sont interdites toute guerre est commune à la guilde.
-Le pillage est toléré mais il ne doit pas être abusif sous peine de sanction.
-Il est interdit d’attaquer les alliés et les PNA.
-L’aide d’alliés est obligatoire.
-Si une guerre explose tous les membres doivent la faire, pas de lâches dans nos rangs, la
loyauté est un art de vivre au sein de l'Ordre Oméga.

_________________
Dame Mirali Grande Princesse De Glilin
La Force Et La Magie Est Ma Puissance,
Une Elfes En Colère E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webocodes.com/index.php?parrain=mirali
 
c'est un vieu rp qui datte y'as trés longtemps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Donleon ou le retour d'un vieu passionné des eldars noirs
» [MOC] Animation de Noël
» La terrifiante Nuit d'Alouine, an de grâce 639
» 11è journée , vers la lutte finale (en chanson SVP !).
» vieu tueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Flammes Du Phenix :: Histoire, aventure-
Sauter vers: